SECOND LIFE GUIDE TOURISTIQUE


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "CITADELLES..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: "CITADELLES..."   Mer 3 Déc - 20:42

"CITADELLES..."
Exposition Photographique




Montségur, ce château reste chargé d'une grande valeur symbolique dans l'histoire du catharisme occitan. La forteresse était devenue le camp retranché de l'Eglise cathare pourchassée. D'autre part, la reddition du château, le 16 mars 1244, fut marquée par un bûcher de plus de 200 hommes et femmes ayant choisi de rester fidèles à leur foi. Une stèle commémorative perpétue leur souvenir.
Ce haut-lieu ne fut jamais directement impliqué dans les évènements du début de la croisade. Ce n'est que très tard, en 1242, qu'une soixantaine de défenseurs de Montségur dirigés par Pierre-Roger de Mirepoix, organisèrent une expédition jusqu'à Avignonnet, dans le Lauraguais, pour y massacrer plusieurs inquisiteurs afin de venger leurs victimes.
Cet épisode amena un an plus tard le concile de Béziers à décider de la prise de Montségur. 6000 hommes commandés par l'archevêque de Narbonne, Hugues des Arcis et par le sénéchal du roi de France à Carcassonne, Pierre Amiel, entamèrent le siège en mai 1243. Après la prise du poste avancé du roc de la Tour, des machines de jet sont installées à portée du château.
Au mois de mars 1244, les assiégés, épuisés, sont contraints de négocier les conditions de la reddition. Durant la nuit du 15 au 16 mars, quatre Parfaits réussissent à quitter le château pour mettre en sécurité le trésor monétaire de l'Eglise cathare, trésor dont la nature reste inconnue et qui contribue à entretenir la légende de Montségur.



Le "Pog"

Il est édifié à 1207 m d'altitude, sur un éperon rocheux appelé le "Pog", et fut un des hauts lieux du catharisme. Il faut une bonne heure et beaucoup d’efforts pour en atteindre le sommet. Montségur a été reconstruit à la demande de l’église Cathare à partir de 1204, pour être un refuge sûr aux derniers évêques et parfaits hérétiques. L'âme de la résistance fut un évêque cathare, Guilhabert de Castres. Celui-ci r réfugié à Montségur, sut se tourner vers la noblesse catalane pour y chercher du secours. En 1221, à Mirepoix, il y rencontre deux grands seigneurs féodaux des Pyrénées à cette fin. Après la soumission du comte de Toulouse en 1229, un groupe important se constitue autour de lui et il supplie Raymond de Péreille qui avait fortifié le site de Montségur de les accueillir dans la forteresse. Monségur devient le siège et la tête de l'église des hérétiques. C'est l'armée royale qui veut venger l'attentat contre l'inquisition à Avignonet en 1242 qui décide d'assiéger la forteresse. La garnison ne comprend que 340 personnes autour de Pierre-Roger de Mirepoix et Raymond de Péreille alors que les troupes royales comptent plusieurs milliers d'hommes. Le siège de Montségur débute au printemps de 1243 et devient vite un échec pour les troupes royales. Il est en effet impossible d'isoler la citadelle car des audacieux réussissent à se glisser et apporter des nouvelles de l'extérieur. Ce seront finalement des gascons qui réussiront à prendre pied sur la montagne par une escalade nocturne, et à y établir un poste de guet rapproché. Un habile ingénieur pour l'occasion, l'évêque d'Albi réussira à y installer une pierrière qui accablera les assiégés. Le 1er mars 1244, Pierre-Roger de Mirepoix se rend et négocie sa reddition. Il demande la vie libre pour les laïcs mais livre les parfaits qui eurent à choisir entre le boucher et l'abjuration. A l’aube du mercredi 16 Mars 1244, le sénéchal du roi Hughes des Arcis, à la tête de 6000 hommes, et l’archevêque de Narbonne porteront l’assaut final d’un siège qui dure déjà depuis 10 mois et qui a échoué. Aux 500 personnes qui y résident encore, on leur demandera, donc de renier leur foi nouvelle. Les 207 parfaits qui refuseront de renier leur foi meurent sur un gigantesque bûcher. En 1245, le nouveau seigneur de Mirepoix, Guy de Lévis s'installe dans la place et promet fidélité au roi.





Voilà une exposition à ne pas rater.
Pensée pour mon Sacre :
J'ai eu énormément de plaisir à builder ce chateau pour mon ami Sacre.
Je pense y avoir mis tout mon coeur, car ce fut un challenge pour moi que de reproduire ce magnifique château Cathare, situé près de Carcassonne.
Venez nombreux, les photographies de Sacre sont sublimes.
Surtout n'oubliez pas de vous mettre en mode coucher de soleil.

http://slurl.com/secondlife/Kuai%20hele/155/207/1208

Vous pouvez également faire un saut sur le blog de Sacre :
http://sacremeustache-sur-secondlife.blogspot.com

Article sur Territoire Digital :
http://www.territoire-digital.com/2008/12/sur-la-route-des-citadelles-cathares/

Venez nombreux :
http://slurl.com/secondlife/Kuai%20hele/155/207/1208
Revenir en haut Aller en bas
 
"CITADELLES..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "ciblé"?
» [Custom] "Classics"/MOTUC by Tokyonever.
» Tenue rp "noire" en plaque (all lvl :P)
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» Orléans, foire au "geek" septembre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECOND LIFE GUIDE TOURISTIQUE :: NEWS : Evénements et Reportages sur Second life-
Sauter vers: